Interview de Tigrex-Noir

Présentation rapide de Tigrex-Noir

Tigrexnoir100x100Tigrex-noir est connu pour ses romans sur l'univers de Monster Hunter, via son site perso sur l'univers de Gardemine, et via sa chaîneYT avec sa chronique nommée Au-delà Monster Hunter. Il a aussi créé un jeu de rôle auquel certaines personnes, dont Kajura, ont jouées, lors de la troisième saison des chasseurs du coeur. Il a aussi crée une team pour les opus PSP, et a publié un dossier sur la communauté Fr de MH. Il a dernièrement organisé un débat sur MHW.  ChaîneYT

Bordure marron kk

Interview détaillée de Tigrex-Noir

Bordure marron kk

Partie 1 : Expérience sur Monster Hunter.

  • Q : Après avoir fait quelques recherches sur internet, j’ai trouvé que tu as créé un forum vers 2009. Est-ce que c’est cette année-là que tu as découvert la série Monster Hunter ? Sur MHP2/MHF2 ou MHP2G/MHFU ? Ou bien tu as commencé dès les épisodes PS2 ? Et est-ce que tu peux nous parler de ta première expérience du jeu et comment tu as découvert la série ?

R : J'ai découvert Monster Hunter dès le tout premier opus publié dans nos contrées. Mais je ne l'ai pas découvert sur PS2, c'est sur PSP que mon aventure a commencé ! Un ami adorait le jeu sans vraiment pouvoir avancer très loin (le premier Yian Kut Ku nous faisait mur ^^) mais nous trouvions déjà l'univers vraiment passionnant à cette époque. Puis arrive l'hiver 2007, je regardais paisiblement une émission sur Game One, présentée par Julien Tellouch, qui nous présentait comme à son habitude l'actualité vidéoludique et numérique. C'est alors qu'est diffusé un dossier consacré à la sortie future de MHF2. Immédiatement, j'ai su ce que j'allais demander au Père Noël ! Puis après, tout est allé très vite ! Je me suis lancé à dévorer toute la licence Monster Hunter et j'ai découvert la communauté grâce au forum de la Fata-Team où j'ai pu écrire ma Fan Fic "La Légende du Tigrex Noir" et faire tellement de rencontres !

 

  • Q : Est-ce que tu peux nous expliquer ton style de chasse préféré ? Par exemple si tu es plus joueur en soutient etc … Et aussi quelle est ton arme préférée et celle que tu aimes le moins ?

R :Je suis épéiste. Pour tout ce qui ressemble à une épée, je chasse avec ! Mais mes trois armes de prédilection restent la LS, GS et SNS. J'ai aussi un grand amour pour la Lance et Lance-Flingue. Par contre, je me sens incapable de chasser en tant qu'artilleur, pourtant, je suis fasciné par l'arc et je salue grandement les utilisateurs de la Fusarbalète, car je trouve cette arme trop complexe à utiliser. Je n'apprécie pas vraiment les nouvelles armes comme l'Insectoglaive et la Volto-Hache, je trouve leurs combos peu agréables à jouer, malgré leurs particularités en tant qu'armes. Mon style de chasse est vraiment le corps-à-corps. Donc j'oriente ma stratégie sur l'attaque et l'esquive au grand damne de l'installation de pièges et bombes, et des bombes flash. Par contre, j'essaie de faire attention au soutien !

  • Q : Qu'est-ce que tu apprécies le plus dans Monster Hunter ? La possibilité de faire des chasses à plusieurs, la difficulté, le combat de monstre au corps à corps, le farm de composant, la collection d’armes, etc … ?

R : En temps normal, dans un jeu vidéo, je suis surtout intéressé par la façon dont est travaillée l'immersion. Pour Monster Hunter, c'est purement une réussite ! Le jeu nous intègre parfaitement bien dans l'univers qu'il nous propose dans le sens où les combats en temps réel assurent une rythmique immersive particulièrement efficace, c'est là la force de la licence ! Alors ajouté à cela, le multi joueur coopératif, le jeu devient un véritable plaisir. Néanmoins, depuis les derniers jeux et l'ajout de nouveautés de plus en plus riches et complexes pour les palicos, je me perds facilement dans ce domaine-là et néglige totalement l'évolution de mes felynes. Déjà sur MHFU, certains points étaient flous, mais le jeu ne nous gavait pas à l'époque, mais là, avec MHGen, je ne sais absolument pas quoi faire de mes palicos, leur entrainement est vraiment très flou et je trouve cela dommage que cela ait remplacé la ferme !

 

  • Q : Tu penses cumuler combien d'heures pour le moment ? Quel est ton épisode préféré jusqu’à présent ? Etant chasseur depuis au moins 8 ans, jamais tu t’es senti blasé par la série ?

R : Ah, difficile de répondre à cette question ^^ Je dois cumuler facilement les 500 heures par opus au minimum, sans compter les persos parallèles ou perdus... Mon opus favori reste MHF2, que veux-tu, c'est la nostalgie de l'épisode qui m'a fait découvrir la série :)

Non, je ne me suis jamais senti blasé par la série. On a la chance d'avoir une licence qui propose de grandes nouveautés par épisode contrairement à d'autres séries comme Pokémon, par exemple, où j'ai compris que je devais m'arrêter à la cinquième génération car la série devenait beaucoup trop répétitive (heureusement que Soleil/Lune sauve la série de la routine !).

 

  • Q : Tu as déjà fait une vidéo/radio (sur ta chaîne youtube) dédiée à MHW qui va sortir début 2018. Est-ce que tu attends impatiemment cet opus ? Qu’est-ce qui te plait le plus dans ce qui a été dévoilé sur le jeu jusqu’à présent ? Tu vas le prendre sur quel support ?

R : Je n'ai pas vu toutes les vidéos de MHWorld. je ne veux jamais trop me spoiler sur la sortie future d'un jeu, j'essaie de me contenter seulement aux trailers afin de découvrir le jeu par moi-même. Mais MHWorld s'annonce comme étant le Monster Hunter ultime en proposant un RPG à la Elder Scrolls vraiment génial ! J'attend de cet opus une immersion vraiment plus profonde, comme se cacher de l'attention des monstres en usant de l'environnement, chose qui a toujours été pensé dans la série mais complètement raté jusque-là. J'attends également un Open World avec un comportement de la part des monstres plus naturel. Je vais le prendre sur PC et j'en ferai un grand Let's Play :)

 

  • Q : Est-ce que tu aimes l'orientation récente de la série (ex : évolution du gameplay et graphismes avec MHW) et qu'est-ce que tu changerais pour améliorer ton expérience dans le jeu ?

R : J'apprécie beaucoup le chemin qu'a emprunté la série, même si je regrette qu'avec MHGen, la partie histoire se soit retrouvée complètement négligée. J'ai toujours voulu que Monster Hunter respecte son propre univers en y intégrant une véritable géopolitique. Malheureusement, la licence s'oriente toujours trop sur son propre gameplay et l'idée de combats d'arène. Après, je suis un peu coupable, j'ai dit plus haut que j'appréciais surtout, dans un jeu vidéo, l'immersion qu'il propose. Il ne faut jamais être trop exigeant, et MHWorld s'annonce vraiment comme un opus très riche dans ce domaine qui m'attire !

 

  • Q : Des anecdotes à raconter sur tes parties de chasses les plus fun (In-game ou IRL) ?

R : J'en ai plusieurs, mais j'en ai oublié pas mal :

-MHF2, solo : Un Anteka s'attaque à un Tigrex et l'achève.

-MHF2, solo : En grande difficulté, un vespoid me tue au moment où un Gravios Noir G s'apprêtait à me foncer dessus. C'était ma dernière vie, je me préparais à prendre une potion ancestrale...

-MHFU, multi : Il existait un bug sur MHF2, c'était un glitch qui nous rendait invincible face au fatalis noir, sur un coin précis de la muraille. L'idée était donc de le cribler de flèches avec nos stats bourrés des talents felynes. Moi et ma team étions enfin prêts, puis le Fatalis a commencé à cracher une boule de feu -> 4 morts, FATALITY !! Le glitch avait été corrigé sur MHFU...

 

  • Q :  En parlant de tigrex, quel est ton préféré ? Le tigrex normal, son déviant, le tigrex noir, ou le tigrex magma ? Et est-ce que tu as un monstre que tu préfères à part le Tigrex ?

R : Le Tigrex est incontestablement ma bestiole favorite de toute la série ! J'apprécie également ses sous-espèces, surtout le Berserk, qui est un véritable défi à combattre ! Sinon, j'aime beaucoup le Raviente de MHFrontier !

 

Bordure marron kk

Partie 2 : Implications dans la communauté.

  • Q : En regardant ta chaîne youtube, on peut dire que tu t’es pas mal investi pour parler de la série Monster Hunter d’une façon différente des autres youtubers fans de la série. Je pense particulièrement à la chronique « Au-delà Monster Hunter ». Qu’est-ce qui t’as motivé à présenter ce type de chronique et est-ce que tu peux nous la présenter ?

    R : "Au-delà Monster Hunter" a pour objectif de présenter les références culturelles et folkloriques qui ont permis aux développeurs de créer certains monstres et autres éléments divers pour Monster Hunter. J'ai lancé cette émission depuis que je connais la vraie symbolique du Kirin et du Ceadeus.

A partir de là, je me suis rapidement rendu compte que le jeu empruntait beaucoup au folklore japonais. Etant auteur, je suis moi-même très sensible au folklore local, et tu peux voir que sur ma chaîne Youtube, j'y prête d'autres émissions qui sont "Horizons" et "Storytime" (Dont le titre changera bientôt). Cette émission est assez difficile à réaliser à cause de la proximité entre notre culture européenne et celle japonaise. Le folklore japonais ne s'intègre pas si bien que cela dans nos contrées, c'est surtout leur culture de divertissement qui nous marque en tant qu'européen. Surtout que je me suis vite rendu compte que les contes traditionnels japonais sont très ancrés dans les racines des régions dont ils proviennent. Ce sont des histoires qui ne nous parviennent pas alors qu'elles sont aux portes des développeurs artistiques de la licence Monster Hunter.

Il arrive souvent que je ne peux pas présenter les références folkloriques d'un monstre en particulier car je n'ai tout simplement pas accès à ces histoires. Par exemple, je peux faire un épisode sur MHThird. Je connais l'histoire mythologique qui a inspiré le background du Zinogre, je sais que cette histoire peut trouver une liaison directe avec l'Amatsu, mais il m'est impossible de trouver la référence folklorique qui a permis de donner naissance à l'Amatsu.

Quand je commence mes recherches, je regarde ce que le jeu lui-même nous enseigne sur le monstre. MH4U, qui est le premier opus occidental à présenter l'Amatsu, nous présente, par la description de l'armure du Dragon Ancien, que cette armure appartenait à "un moine qui dirigeait les vents et les tempêtes par le mouvement de son épée". Voilà l'indice qui me renvoie à l'histoire folklorique qui a donné naissance à l'Amatsu. Mais ça ne suffit pas ! Il me faut au moins un nom propre, ou une notion propre à cette histoire. Je ne peux pas taper sur Google "moine japonais qui dirige le vent avec son épée", tu sais comment fonctionne Internet, le moteur de recherche va me présenter surtout des sites religieux en négligeant les autres mots clés ! C'est là que la difficulté m'empêche d'avancer ! Mais en tant qu'auteur, je suis constamment en train de découvrir des histoires et des vieilles légendes pour l'ensemble de mes projets hors Monster Hunter. De ce fait, je tombe toujours sur des histoires étrangement similaires à certains détails de la licence Monster Hunter.

 

  • Q : Tu as commencé à être actif dans la commu MH sur le forum de la Fata-Team. Ce forum a disparu depuis ou a été changé en m-h-p-2.com (corrige-moi si je me trompe). Est-ce que tu aimerais nous parler de ton expérience sur ce forum, si tu as une dédicace à faire par exemple ? Tu as aussi créé ton propre forum (l’antre du trigrex noir). Est-ce que ce forum était plus pour regrouper les joueurs en une guilde ou tu voulais créer une communauté à part ? De même, est-ce que tu as été actif en tant que forumeur sur d’autres communautés dont tu aimerais nous parler ?

R : Le forum de la Fata-Team représente mes meilleures années sur Monster Hunter ! J'avais ma team, l'Alliance Drak, ma fic "La Légende du Tigrex Noir" qui était pas mal suivie et surtout, nous formions une communauté immense et très solidaire ! A cette époque, les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Youtube n'avaient pas le monopole d'Internet qu'ils ont aujourd'hui. Les communautés se retrouvaient surtout dans les forums car c'étaient des lieux structurés, cadrés et où le respect de chacun était primordial ! je n'y ai fait que des excellentes rencontres ! Aujourd'hui, je regrette que les communautés se soient essentiellement tournées sur Facebook. Les groupes, contrairement à ce qu'ils se vantent, ne sont absolument pas cadrés et les spoils sur les jeux sont publiés n'importe comment, chose qui été sévèrement réprimée par les modérateurs dans les forums que j'ai longuement fréquenté.

J'ai en effet créé mon propre forum avec ma team, mais c'était plus une petite expérience plutôt qu'un projet vraiment concret ! Néanmoins, il y avait tout de même quelques membres qui sont restés un sacré moment, on peut dire que le forum a connu ses bonnes heures de gloire :)

J'ai également beaucoup suivi les excellents forums de Saesee, il était très doué pour gérer ses sites et ses communautés étaient admirablement bien cadrées. Néanmoins, je n'étais pas aussi actif. Il y avait énormément beaucoup de forums à cette époque, mais très peu avaient de grandes communautés.

Aujourd'hui, c'est Professeur Felyne que j'aimerais saluer publiquement pour le travail spectaculaire qu'il effectue pour son forum. Je n'ai pas peur de déclarer que c'est le meilleur forum communautaire sur Monster Hunter que je connaisse actuellement. PF est un véritable pro en ce qui concerne la gestion de sites et se trouve être très près de sa communauté, à l'inverse de Saesee, je trouve, qui avait une distance envers les membres de ses sites !

 

  • Q : Tu es connu pour une de tes fictions sur l’univers de Monster Hunter (Chroniques noires : la lettre d'un roi), et dans une vidéo où tu présentes un peu cette fiction, tu expliques notamment l’avoir commencée sur le forum de la Fata-Team il y a 8 ans de cela et tu l’as terminée en 2015. Est-ce que, pour ceux qui ne connaissent pas ton roman, tu peux nous en présenter un peu l’histoire ? Ta fiction a été sélectionnée pour être publiée en format Livre par ton hébergeur, est-ce que cette décision t’as surprise ? Est-ce que tu veux nous dire à combien d’exemplaire ton roman a été vendu ? Bientôt multimillionnaire ? 

R : "La Légende du Tigrex Noir" voit le jour en début janvier 2009 sur le forum de la Fata-Team. J'ai toujours créé des histoires depuis que je suis gamin et Monster Hunter offrait un univers titanesque sans grande trame scénaristique. Il y avait donc une explosion d'histoires autour du jeu qui éclata dans ma tête. Cette fiction est une immense saga qui m'a mis plus de 5 ans à écrire. Elle raconte l'histoire d'une énigmatique malédiction qui s'abat sur le monde, sous la forme du Fléau Noir, prenant le contrôle des monstres, les rendant invulnérables et leur confiant la puissance des 4 éléments. Le Tigrex Noir est le monstre le plus dangereux maudit par cette sinistre prophétie. C'est à partir de son apparition que des groupes de chasseurs vont sérieusement se mettre à enquêter pour mettre fin à ce sombre mal avant que le monde ne s'écroule.

J'ai vraiment terminé cette histoire en 2015 lorsque j'ai compilé et rassemblé tous les textes dans un seul et unique ouvrage intitulé "Chroniques Noires : La Lettre d'un Roi". Cet ouvrage est disponible en vente PDF et papier, mais il faut retenir quelque chose d'important : Ce n'est pas un livre de mes éditions du Feu d'Hiver. Ce livre ne dispose pas d'ISBN et, par conséquent, il ne peut pas être commandé en librairie à l'inverse de mes autres ouvrages. Monster Hunter est une propriété appartenant à Capcom, de ce fait, je ne peux pas faire n'importe quoi avec, et surtout pas gagner de l'argent dessus ! Le prix fixé sur l'ouvrage est uniquement celui de l'impression, du transport et de l'hébergement du fichier (dans le cas du PDF). Moi, je ne gagne absolument rien sur les ventes. Une petite dizaine d'ouvrages a déjà été vendu et les retours sont généralement très positifs? Je suis vraiment heureux du résultat :)

 

  • Q : Tu as aussi d’autres projets / livres qui ne sont pas liés à l’univers de Monster Hunter. Est-ce que tu veux nous en dire deux mots ? Par exemple tu dis avoir travaillé dans le domaine de l’édition, peux/veux-tu nous parler de ton expérience dans ce domaine ?

R : Depuis que je suis gamin, en maternelle, j'ai créé un univers féerique de la même trempe que celui de Tolkien. Ce monde fabuleux se nomme Alphasia et constituait mon jardin secret durant toute ma vie, jusqu'à ce jour. J'ai commencé à écrire des textes sur Alphasia depuis que je me suis mis à écouter et à traduire du Heavy Métal. Mon parcours est assez étrange, j'ai juste un Bac L + 5 en Arts Plastiques, mais rien de vraiment lié au milieu de l'édition. Pourtant, j'ai toujours voulu que mon parcours professionnel soit lié à l'écriture et la création artistique. Je n'ai pas fait de fac de Lettres car je ne voulais tout simplement pas que l'on m'impose à lire des ouvrages. Donc je me suis débrouillé pour apprendre moi-même comment éditer et publier un ouvrage. Aujourd'hui, j'ai trois livres avec ISBN disponibles dans toutes les librairies du pays et énormément d'histoires à poursuivre, dont la grande majorité est liée à Alphasia. Je travaille également sur une série d'ouvrages plus personnelle situant l'action dans une Normandie alternative où le Christianisme a finalement été chassé par le Paganisme. Il s'agit de recueils de poèmes et chansons reprenant le modèle typique de l'opéra, l'action prend place dans une atmosphère orientée vers un folklore profondément gothique et lyrique.

Je suis aussi en train de travailler sur des romans que je compte publier ailleurs que via ma propre maison d'édition de façon à ce que mon univers soit plus visible. Car je suis encore un tout petit éditeur, même si mon dernier livre - retraçant mes trois années d'explorations urbaines à Rennes - a eu un succès particulièrement important en Bretagne et Normandie, je ne suis pas du tout connu dans le milieu de la féerie. Mais je commence à m'entourer de certains auteurs professionnels, donc je fais encore partie des petits, mais je prends mon temps pour grimper :)

Je suis également en train d'écrire une série d'ouvrages inspirée des univers musicaux des groupes de Black Métal Atmosphérique tels Summoning et Caladan Brood. Cette série de livres adaptera en chansons et dessins de grands récits médiévaux peu connus. Le premier livre concerne La Geste de Renaud de Montauban, récit plus connu sous le titre "Les Quatre Chevaliers Aymon".

 

  • Q : Tu me disais que tu as des projets futurs concernant la communauté Fr de Monster Hunter. Est-ce que tu veux nous en dire plus ? Par exemple, est-ce que tu as prévu de faire des vidéos de Gameplay ou bien de continuer à faire des chroniques, ou bien c’est top secret pour le moment ?

R : J'ai vraiment beaucoup de projets sur Monster Hunter. Tout d'abord, je dois finir ma fiction "Chroniques Noires -Atlanteus-" sur le forum de Professeur Felyne, car j'ai déjà toute la suite et la fin de l'histoire dans ma tête et crois-moi, ça va être vraiment épique ! Ensuite, je prépare une autre fiction mais sous forme de vidéos que je publierai bientôt sur ma chaîne Youtube. Cette fiction est la suite de "La Légende du Tigrex Noir" et utilisera comme personnages principaux des personnages de la communauté Monster Hunter. En ce qui concerne l'animation, tout sera dessiné par moi-même puis mis en scène via Première Pro. Puis, je prépare également deux Let's Play dont un sur MHF2 (et non FU) puis, bien évidemment, un sur MHWorld ! Les autres émissions continueront, mais comme je l'ai expliqué un peu plus haut, cela dépendra de ce que je pourrais trouver comme histoires à raconter, surtout sur "Au-delà Monster Hunter".

 

  • Q : Tu as créé un jeu de rôle papier (Quête du feu de vie, si je ne me trompe pas) qui a été utilisé par Kajura et certains autres chasseurs pendant l’épisode 3 des Chasseurs du Cœur. Est-ce que tu peux nous en dire plus sur ta collaboration avec l’équipe des CdC ? Est-ce que tu comptes encore travailler avec eux pour les prochaines éditions, si l’occasion se présente ?

R : C'était une expérience vraiment géniale et surtout très amusante ! Pourtant, tout a commencé assez simplement. J'ai mené deux jeux de rôles avec des Chasseurs du Coeur durant leurs deux dernières éditions et à chaque fois, cela fut une expérience très enrichissante !

Tout avait commencé il y a deux ans, si je ne me trompe pas. A cette époque, le Joueur du Grenier avait lancé sa série Aventures qui a grandement popularisé le Jeu de Rôle Papier sur Internet. C'est à partir de là que les CdC ont fait un appel sur Facebook demandant si quelqu'un pouvait organiser une partie en tant que MJ dans l'univers de Monster Hunter. Ayant déjà une expérience de joueur et MJ, je me suis immédiatement proposé, surtout qu'à cette époque, j'avais déjà publié ma première partie de Jeu de Rôle sur ma chaîne Youtube.

C'était une partie très difficile à enregistrer et difficile à écouter car il s'agissait de ma première expérience comme organisateur de JdR mais également de monteur vidéo. Du coup, le résultat reste très médiocre, mais visiblement, cela était suffisamment bon pour satisfaire des CdC et j'ai immédiatement été pris par l'équipe pour écrire et organiser toute une histoire sur Monster Hunter adaptée en JDR. Ce qui était vraiment cool, c'est que les gars me faisaient vraiment entièrement confiance dans le sens où ils ne contrôlaient vraiment rien, j'avais carte blanche sur tout le processus de création du jeu.

Au final, la première partie s'est vraiment très bien déroulée et les spectateurs étaient très contents ! La deuxième partie, l'année dernière, était encore plus épique car j'ai pu permettre aux personnes du Chat de participer en live dans le jeu. En bref, c'étaient de supers souvenirs et je n'hésiterai pas une seconde à me relancer dans l'aventure !

 

  • Q : Tu as aussi organisé un évent Monster Hunter lors du Sunfest en 2015. Est-ce que tu en as organisé d’autres depuis ou souhaite en organiser dans un futur proche ?

R : J'ai organisé deux events Monster Hunter en 2015 à l'occasion de la publication de MH4U. Le tout premier s'était déroulé peu avant le Stunfest et dans un cercle un peu plus privé. Initialement, cela devait être un event Street Fighter qui était diffusé en live sur Twitch, l'association organisatrice de l'event avait accepté ma proposition d'y lier un event Monster Hunter à l'occasion de la sortie du nouveau jeu. C'était un event qui se déroulait le temps d'une soirée, cela s'était très bien passé, il y avait même plus de monde étant venu pour Monster Hunter que Street Fighter alors que c'était ce jeu qui était en tête d'affiche pour la soirée :)

Puis, arrive le Stunfest ! L'un des week-ends les plus épiques de cette année-là. Une pure richesse en rencontres et aventures ! Alors forcément, quand on passe de si beaux moments avec la communauté, on a envie de relancer cela. Le problème est que le Stunfest a fait une pause ces deux dernières années. Mais avec l'arrivée de MHWorld, il est fort possible que quelque chose s'organise d'ici peu. Je ne dis rien pour l'instant, mais je suis à l'affût de la moindre possibilité pour réorganiser un nouvel event ;)

 

  • Q : En ce qui concerne ton avis sur la commu Fr. Sur le forum ProfesseurFélyne, et à l’époque de MH4U (en 2015 j’imagine), tu as créé un topic critique sur la communauté de Monster Hunter, où tu reproches le comportement in-game de certains joueurs, la dispersion des communautés et l’écart grandissant entre les représentants de la communauté qui utilisent le buzz pour faire parler d’eux et le reste, le public (si j’ai bien résumé, sinon, corrige moi). Est-ce que tu veux détailler un peu ta pensée de l’époque ? Deux années se sont écoulées depuis. Qu’est-ce que tu penses de la communauté française actuelle ? Qu’est-ce que tu changerais  dans la communauté actuelle pour la rendre « meilleure »?

R : On m'a pas mal fait de reproches sur cette chronique, on me jugeait trop dur et mauvais contre la communauté et ce n'est pas entièrement faux. Le gros problème, c'est que cette chronique ne concerne pas exclusivement la communauté Monster Hunter, mais l'ensemble des communauté vidéoludiques. Je ne regrette rien ce que j'ai écris, je dirais même que je suis encore plus accroché à mes convictions.

Le problème des communautés sur le Net a toujours été le même : La sensation d'invincibilité derrière l'écran. Ce problème s'est aggravé depuis la popularisation des réseaux sociaux et cela amène à des choses graves.

Pour en revenir au monde vidéoludique, j'ai immédiatement quitté les jeux en PVP Online car on tombe très souvent sur des réactions effroyables suite à la défaite de tel ou tel joueur. Ce qui m'a surpris avec Monster Hunter, et ce depuis la quatrième génération, c'est de voir de moins en moins de joueurs jouer avec d'autres joueurs qu'ils ne connaissent pas. Mais je me suis dernièrement rendu compte que cela n'était pas entièrement de la faute des joueurs et que les outils de communication avaient leur part de responsabilité dans cette affaire. En effet, on ne va pas se mentir, la 3DS n'est pas pratique pour rédiger des messages et c'était déjà le cas pour les consoles portables précédentes. Les messages sont donc plus brutaux (sans qu'ils soient violents) et cela peut faire naître un sentiment d'éloignement envers les joueurs. Mes meilleurs souvenirs sur Monster Hunter ont toujours été des parties en Local et non en Online, tout simplement parce qu'en Local, on ne se contente pas uniquement de jouer, on discute beaucoup et de ce fait, on se comprend mieux sur nos façon de jouer. En Online, tu ne peux pas combatte l'Alatreon tout en rédigeant un message sur ta console, c'est du suicide délirant ! Le rapport entre les joueurs est totalement différent entre ces deux facettes du multi et cela change complètement ta façon d'appréhender tes compagnons mais aussi de jouer. 

Je ne sais pas si je parviens à me faire comprendre, mais la communauté vidéoludique est un sujet vraiment passionnant à discuter et il m'arrive souvent d'en débattre avec certaines personnes sur Discord.

Donc, pour ne revenir sur la communauté française actuelle sur Monster Hunter, crois-moi, nous sommes probablement l'une des meilleures. Car malgré certains comportements décevants, l'esprit du jeu reste celui de la solidarité et c'est ce qui ressort entre les joueurs. Le problème vient également de nous-même. On ne va pas se mentir, nous retenons surtout les mauvaises choses plutôt que les bonnes. Comme disait Astronogeek dans l'un de ses Vlogs, si tu vas dans la rue,  que tu croises trente personnes qui te disent chacune bonjour avec un grand sourire, mais que la dernière te bouscule en t'insultant, tu rentreras chez toi en râlant comme quoi les gens sont vraiment cons. Dans un groupe de dix bonnes personnes, on s'intéressera surtout au crétin qui sort du lot. C'est triste, mais ça résume bien la vie de tous les jours... Nous ne considérons que ce qui nous choque et nous dérange et il n'existe rien de pire que de juger sur des généralités. Nous sommes tous différents, et de ce fait, vouloir considérer qu'une communauté est bonne ou mauvaise, c'est purement puéril car il existe une infinitude de personnalités qui les constituent.

Bordure marron kk

Partie 3 : Questions personnelles.

  • Q : On connait ton pseudo lié à MH, Tigrex-noir et celui lié à tes romans, Ael Atriel Drackien, mais est-ce que tu aimerais partager ton vrai prénom ? Et aussi partager ce que tu fais actuellement dans la vie et quels sont tes projets professionnels futur ?

​R : Je m'appelle Maxime, mais dans mon entourage, on m'appelle souvent Tigrex à cause de mon pseudo. Ce qui est amusant, c'est que toutes les personnes qui m'appellent par mon pseudo ne connaissent pas du tout l'univers de Monster Hunter ^^

Actuellement, je viens de finir mes études et je fais de l'intérim afin de mettre de l'argent de côté. J'ai comme projet actuel d'ouvrir un bar maison d'édition.

 

  • Q : Pour revenir aux jeux vidéo en général, est-ce que tu peux nous citer au moins 3 jeux autre que MH, que tu penses cultes, et s’il y a des jeux auxquels tu joues régulièrement ?

​R : Alors, tout d'abord, mon premier gros jeu a été Age of Empires II, puis il y a Pokémon qui a enchanté toute ma jeunesse. Depuis peu, je me suis lancé dans l'univers des Elder Scrolls sur lequel j'ai vraiment envie de me consacrer pleinement et donc, de réaliser une série "Au-delà" mais d'abord sur Skyrim, car d'un point de vue des références culturelles et folkloriques, j'ai pas mal à raconter :)

 

  • Q : Je crois d’ailleurs que le groupe Rhapsody occupe une place importante dans l’inspiration pour tes romans, est-ce que tu veux nous en dire plus et ce qui te plait dans ce groupe et éventuellement nous faire partager d’autres groupes de musique ?

​R : Rhapsody m'a vraiment permis de donner naissance, par le biais de l'écriture, à mon monde fantastique Alphasia et de ce fait, à réaliser le premier pas vers la réalisation de mon rêve. Ayant traduis toute la discographie du groupe ainsi que de nombreuses interviews, j'ai vraiment trouvé avec cet univers musical un enrichissement absolu pour travailler au mieux sur mon imaginaire épique et lyrique. De plus, ce groupe m'a poussé à découvrir d'autres groupes et projets solo aux univers musicaux particulièrement spectaculaires comme Blind Guardian, Fairyland, Orden Ogan, Avantasia et tellement d'autres...

Depuis, la musique est devenue la source mère de mon inspiration pour la création d'histoires. Je traduis depuis des années des discographies entières afin d'enrichir ma connaissance sur les univers que ces groupes nous proposent et je compte réaliser deux nouvelles séries de vidéos: une série de chroniques d'albums et une émission expliquant les sens des chansons de certains albums.

En ce moment, j'écoute pas mal de Black Metal Atmosphérique comme Summoning. Ma grande dernière découverte, qui m'a profondément chamboulé, est Caladan Brood. Les deux gars, totalement méconnus, et rien qu'avec leur seul et premier album, ont tout simplement secoué le monde du Black Metal épique, selon moi. Je suis actuellement en train de préparer une chronique pour raconter ce que ce groupe m'a apporté.

On est tous d'accord pour affirmer que le monde de la musique nous permet une évolution culturelle et émotionnelle personnelle profondément primordiale pour notre voyage sur le chemin de la vie et je ne peux jamais m'empêcher de remercier les artistes lorsque je me rends aux concerts. J'ignore si les remercier pour ce qu'ils m'ont apporté humainement et artistiquement est important, mais je me sens constamment redevable de ce que ces groupes m'ont apporté.

 

  • Q : Tes dernières vidéos portent sur la chasse en fantôme en exploration urbaine : est-ce que tu es un passionné de film d’horreur ou basé sur le surnaturel ? Sur le même sujet, est-ce que tu as des titres de films/série Tv qui sont des références pour toi ?

​R : Il faut savoir que je ne suis pas du tout attiré par le monde du petit et grand écran. J'ai une culture cinématographique très faible et je reste très méfiant des nouvelles œuvres cinématographiques et je ne sais pas vraiment pourquoi... Par contre, une chose dont je suis sûr, c'est que je ne supporte pas du tout le cinéma d'horreur qui touche au surnaturel. Je suis très passionné par le milieu du surnaturel car mes croyances se rapprochent à celle du spiritisme, bien que certaines de mes convictions s'en écartent. Je me suis lancé dans le paranormal depuis ma première expérience surnaturelle lors d'une exploration urbaine à Rennes.

C'était il y a quelques années déjà, ma coéquipière et moi explorions une petite maison à l'abandon en ville. Mais immédiatement, j'ai ressenti une violente oppression durant toute l'exploration, j'avais la certitude absolue qu'une présence invisible m'observait et me voulait énormément de mal. A écrire et à raconter, c'est très difficile, car c'est une sensation très personnelle, c'est pour cela que je pense que le paranormal sur Youtube prend une trop mauvaise route. Je pense qu'il est difficile de partager publiquement quelque chose que l'on ressent intimement. Les mots ne peuvent pas tout raconter, malheureusement.

Je n'adhère pas du tout envers les techniques des chasseurs de fantômes car je les trouve trop hollywoodiennes et l'immense majorité d'entre eux ne font jamais de conclusion sur leurs enquêtes.

La seule est unique référence à donner est l'œuvre du célèbre peintre Fussli qui est ma source d'inspiration principale pour mon appréhension envers le milieu du surnaturel car ses œuvres s'associent vraiment avec mes convictions. Je pense que notre héritage folklorique local a un rôle majeur dans les événements surnaturels d'aujourd'hui. Je ne dis pas que les démons et fées existent, mais je pense qu'il existe des entités, conscientes ou pas, qui interagissent sur notre monde mais que nous n'avions pas encore les moyens d'entrer en contact avec elles, ou alors, nous n'avons plus ces moyens. Fussli a peint beaucoup de toiles dans lesquelles ils représentaient ces forces folkloriques sous des traits d'êtres communs. Plus je fais des recherches sur les anciens contes et créatures locales, plus je me rends à l'évidence de certaines choses étranges qui nous entourent. J'essaie d'apporter des réponses avec mon émission Horizon sur Youtube. C'est un sujet qui me passionne vraiment et j'apprends chaque jour à mieux connaître ce monde fascinant.

 

  • Q : Et en ce qui concerne l’univers Manga/Animé, est-ce que as des œuvres que tu aimerais partager ? Et en ce qui concerne la littérature, est-ce que tu as des œuvres de la mythologie, ou autre, à nous proposer ?

​R : Oula ! Ça fait très longtemps que j'ai arrêté de lire des mangas. Néanmoins, je garde d'excellents souvenirs de Fullmetal Alchemist, Naruto et Death Note. De grands classiques, certes, mais vivant dans un petit village perdu au cœur de la Normandie et sans Internet, je n'avais pas vraiment accès à l'univers Manga/Anime.  Il y a néanmoins un Anime qui m'intrigue pas mal, et je pense que je vais m'y tâter d'ici peu. C'est Wolf Rain, j'ai pu voir deux ou trois épisodes et je suis tombé sous le charme de l'ambiance et de l'animation. Mais je ne sais rien de l'histoire.

Pour ce qui est de la littérature, je pense que cela ne te surprend pas quand je te dis que je suis un admirateur de Tolkien, j'ai lu une grande majorité de ses œuvres dont ses contes hors de l'univers du Seigneur des Anneaux. Je conseille vivement la lecture de son conte "Roverandom" qui est un véritable concentré de féerie ! Sinon, je lis pas mal les romans "Sorceleur" qui ont donné naissance au jeu The Witcher. Je ne connais pas le jeu, par contre, les romans sont hallucinants... En dehors de la Fantasy, je suis un admirateur des œuvres de Frances Burnett, l'autrice à l'origine du roman qui a inspiré les dessins animés "Princesse Sarah" et "Le Petit Lord". Son écriture me fascine profondément et je m'inspire de ses histoires pour l'écriture de mon premier roman qui est justement une adaptation de "Princesse Sarah".

Sinon, en ce qui concerne la mythologie, je conseille fortement l'ouvrage "La Mythologie Celtique" de Yann Brekilien, vous allez redécouvrir un autre visage de l'Euyrope. Ce livre est incroyable !

 

  • Q : Tu es un fan d’exploration urbaine. Peux-tu nous en dire plus sur cette passion et nous expliquer ce qui t’y plait ? De même tu dis être aussi passionné par le dessin, est-ce que tu parles de fanart dédié à Monster Hunter ou d’un autre type de dessin ? (Si tu veux m’envoyer un de tes dessins, n’hésite pas).

​R : L'exploration urbaine et rurale me permet de m'imprégner dans des décors et ambiances complètement uniques. Il s'agit-là de grandes sources d'inspirations. Ma série d'ouvrages "Arkanor" est dédiée à mes explorations, aux histoires que j'y découvre et aux atmosphères que j'instaure pour mieux enrichir mes propres contes. C'est également une véritable expérience personnelle très riche en sensation forte. Parfois il ne faut pas grand-chose, comme je te disais plus haut, une simple petite maison abandonnée a complètement ébranlée mes convictions sur la vie et la mort. Alors qu'à côté, le plus grand bâtiment que j'ai exploré, en Normandie, a littéralement changé ma façon de faire de la photo et de la vidéo.

En ce qui concerne le dessin, j'ai toujours fait des petits dessins à droite et à gaucher. Je m'y suis remis pas mal dernièrement pour illustrer mes propres histoires. Voici mon Deviantart si tu veux en voir un peu plus. Pour les dessins Monster Hunter, du lourd arrivera très bientôt, mais pour l'instant, chut ! :)

 

  • Q :  Si tu veux aborder un point non développé plus haut, n'hésite pas à écrire ce qui te passe par la tête ici ^^

​R : Mmh... J'ignore ce que je peux ajotuer de plus. Du coup, je vais laisser une citation du tome 4 du Sorceleur.

"Geralt excluait toute participation à un quelconque putsch ou renversement, mais néanmoins une question le tourmentait : songerait-il, en pareilles circonstances, à se brosser les dents ?"

Vous avez deux heures.

 

 

Interview publié toute fin Octobre 2017.

4 votes. Moyenne 4.25 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 30/10/2017

×